Vos questions les plus fréquentes

Les réponses pour comprendre le rôle des oligoéléments dans notre organisme, ainsi que les conseils d’utilisations provenant de nos résultats sur plus de quarante années d’expérience.

Qu'est-ce qu'un oligoélément?
Les oligoéléments sont, avec les vitamines, les catalyseurs des fonctions biologiques de tous les organismes vivants.
Qu'est-ce qu'un catalyseur?
Un catalyseur permet que les fonctionnements (réactions) biologiques se fassent plus rapidement ce qui équivaut à une plus petite dépense d'énergie. Récupéré intact à la fin de la réaction, le catalyseur minéral peut resservir.
Quels sont les oligoéléments catalyseurs?
Les oligoéléments nécessaires à la biologie sont: le Manganèse, le Cuivre, le Cobalt, le Fer, le Zinc, le Nickel, le Chrome, le Sélénium, l'Iode, le Vanadium, le Molybdène, le Magnésium, le Potassium, le Calcium, le Silicium, le Fluor et le Soufre.
Que représentent-ils quantitativement?
0,01 % de l'organisme ce qui justifie leur nom, puisque Oligo veut dire en grec "peu" ou « petit ».
Quels sont nos besoins et où les trouver ?
Besoins quantitatifs: les besoins en oligoéléments sont très variables d'un élément à l'autre (cf. les nombreux ouvrages disponibles). Nous avons par exemple besoin de 300 mg de Magnésium par jour, mais seulement 0,14 mg d'Iode et 0,05 à 0,1 mg de Sélénium. Ces besoins sont couverts, sauf cas exceptionnels, par la nourriture. Les carences alimentaires concernent toujours un élément particulier dans une région précise à condition de manger que ce que l’on cultive sur place. Exemple: l'Iode. Le sol des Alpes étant pauvre en Iode, le goître y était endémique il y a cent cinquante ans, lorsque les gens ne mangeaient que les produits locaux. Ce problème a été résolu depuis que la nourriture de cette population s’est diversifiée et ne provient plus uniquement de ce qui est cultivé sur place.Besoins qualitatifs: l'activité catalytique des oligoéléments est très souvent bloquée par les aléas de la vie moderne (pollutions volontaires ou non -médicaments-conservateurs-collorants-ect..,rythme de vie, stress, etc...), ce sont des carences induites. Dans ce cas-là, c'est à un apport qualitatif auquel il faut faire appel.
Qu'est-ce qu'un apport qualitatif?
Les oligoéléments doivent être fournis à l'organisme sous forme IONISEE, c’est-à-dire, libres de toute liaison, en quelque sorte prédigérés. La forme ionisée se présente obligatoirement en solution.
Quels sont les avantages de la forme ionisée?
L'avantage consiste en une biodisponibilité fortement augmentée, ce qui permet d'utiliser des doses nettement plus faibles avec une efficacité accrue. Les oligoéléments ionisés, au même titre que le sucre (glucose), passent rapidement dans le sang, sans qu'il leur soit nécessaire, pour leur assimilation, d'être transformés par la digestion.Les oligoéléments ionisés sont parfaitement identiques à ceux de l'alimentation; la forme ionisée augmente uniquement leur rapidité d'assimilation. Lorsqu'il y a déficit de fonctionnement, plus vite celui-ci est comblé, moins il portera à conséquence.D'autre part l'usage d’oligoéléments ionisés à doses faibles évite le surdosage ou l’intoxication, tout en restant efficace. L'intoxication par les oligoéléments, bien que possible, est très improbable; en effet, il faudrait ingérer en une seule fois 200 doses oligothérapeutique pour les éléments les plus toxiques ou jusqu'à 1200 doses pour ceux qui le sont moins.
Comment prendre les oligoéléments ionisés?
Parce qu’ils sont ionisés, ils peuvent traverser directement la muqueuse buccale puis ses capillaires sanguins et être ainsi assimilés. Il suffit pour cela de les garder 30 secondes dans la bouche avant d’avaler. Une grande partie ira immédiatement relancer les fonctions perturbées ou ralenties par les blocages.
Pourquoi les utiliser?
Il est logiquement vital, d'utiliser les éléments qui en temps normal font fonctionner nos métabolismes pour ramener ces derniers à un état satisfaisant, les rééquilibrer. L'organisme peut ainsi dominer à nouveau la situation.
Pourquoi l’usage catalytique des oligoéléments est-il le seul usage biologiquement intégré?
Un médicament naturel ou de synthèse est introduit dans l'organisme dans le but d'agir le mieux possible sur la cible pour laquelle il est prévu. Il se substitue ponctuellement et partiellement au fonctionnement naturel mais déficient de l'organisme. A plus ou moins brève échéance, il est reconnu comme un élément étranger à notre organisme et est éliminé par notre système immunitaire et nos émonctoires. A condition que le médicament ne se fixe que sur la cible prévue et soit rapidement biodégradable, donc éliminable, il n'y aura en principe pas d'effets secondaires.La situation est totalement différente lors de l'utilisation des catalyseurs que sont les oligoéléments. Ceux-ci, parce qu'ils font naturellement partie de l'organisme ne seront pas considérés comme des corps étrangers, mais seront intégrés pour agir et demeurer dans le site organique prévu naturellement. Exemple: la durée de « vie » du Fer dans l’organisme est d'environ cent vingt jours, ce qui correspond à la durée de vie de la molécule d'hémoglobine qu’il active, et dans laquelle il est intégré (catalyse).L'usage catalytique des oligoéléments est donc bien un USAGE BIOLOGIQUE INTEGRE et non un usage de substitution. Ceci n'est pas un jugement de valeur, mais un constat.