Oligoélément

Régulateur du système hormonal et nerveux, anti-infectieux, anti-dégénérescence, cicatrisant

Zinc

Indications

  • Dysfonctionnements hypophysaires
  • Problèmes de peau et des phanères
  • Cicatrisation
  • Acné
  • Hyperséborrhée
  • Érythème
  • Eczéma
  • Ulcères
  • Ongles et cheveux cassants
  • Chute de cheveux.

Zinc

À l’instar du sélénium, le zinc est un anti-radicaux libres car il est indispensable à l’enzyme qui protège nos cellules des ions superoxydes.

Il joue aussi un rôle dans le métabolisme hépatique de la vitamine A, autre anti-radicaux libres. À ce double titre, le zinc est donc un agent anti-dégénérescence et anti-inflammatoire.

Le zinc comme catalyseur spécifique des fonctions hypophysaires, est un cofacteur dans l’élaboration de certaines hormones. Il stabilise la structure tertiaire d’hormones peptidiques, leur conférant une forme active ou une plus grande stabilité.
Dans ce domaine, il n’est jamais prescrit seul, car un dysfonctionnement hypophysaire entraîne automatiquement des dysfonctionnements d’autres glandes endocrines qui dépendent toutes de l’hypophyse, On associera au zinc, l’oligoélément spécifique de la glande concernée.

La synthèse et le fonctionnement de nombreuse hormones dépendent donc du zinc :
Il participe à l’élaboration, au stockage et à l’utilisation de l’insuline
Son indication est prioritaire dans le diabète.
La gustine est une hormone à zinc. Une carence entraîne la perte de goût
Par la thymuline, il exerce une action sur les défenses immunitaires
Les hormones de croissance dont le déficit cause le nanisme
Les hormones sexuelles : Une carence en zinc entraîne une chute de la testostérone et des oestrogènes.
Il participe aux sécrétions des glandes séborrhéiques et est donc recommandé en cas d’affections de la peau

Chez les personnes âgées, les carences sont fréquentes d’où troubles gustatifs et oculaires, baisse de l’immunité, retard de la cicatrisation. Développement de certaines maladies cardio-vasculaires, neurologiques et de cancers.

Les causes les plus fréquentes de carence en zinc sont :
L’alcoolisme, la fièvre chronique, les actes chirurgicaux, les brûlures, la cirrhose, la dialyse, la malabsorption intestinale, l’insuffisance rénale, l’usage de diurétiques.

BLOCAGE / CARENCE

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience