Oligoelements: Les maladies neurodegeneratives

La dégénérescence est généralement une conséquence de la vieillesse, mais elle peut également être due à un héritage génétique, à la présence d’une substance toxique, ou à l’accumulation, la perte ou l’altération d’une substance biologique…

De nos jours, les maladies neurodégénératives se manifestent de plus en plus prématurément et mettent directement en cause notre mode de vie (stress, alimentation, tabac, alcool, sédentarité) la liste est longue.

Personne handicapée Laboratoires Bioligo
Cerveau dessin Laboratoires Bioligo
Une dégénérescence du cerveau peut entrainer de nombreux dysfonctionnements selon la ou les fonction(s) atteinte(s).
 
Outre les maladies que l’on attribue souvent à la vieillesse (Alzheimer, Parkinson, Sénilité…) on peut citer  l’épilepsie, la myopathie, la myasthénie, l’AVC, la sclérose en plaques, la paraplégie.
 
Pour la plupart de ces maladies, on ne peut que soulager ou réduire les symptômes et espérer ainsi retarder la dégénérescence.
 
En rapport direct avec le processus d’oxydation par les radicaux libres, la dégénérescence peut être ralentie par la prise d’anti-radicaux libres.
Vieux olivier Laboratoires Bioligo

Les radicaux libres

Notre corps est constitué de molécules. Une molécule contient des atomes entourés d’électrons. Pour être stables, les électrons fonctionnent par paire. Si un électron se retrouve seul, la molécule devient un radical libre qui va chercher à se stabiliser. Il pourra le faire avec un autre radical libre ou s’attaquer à une molécule stable et créer ainsi un autre radical libre. C’est ce que l’on appelle une attaque oxydative qui génère le processus d’oxydation. 
 
Les radicaux libres sont utilisés par nos globules blancs pour attaquer les cellules anormales ou malades (virus, microbes, cellules cancéreuses…), mais comme ils  ne les différencient pas des cellules saines, il est vital de les stopper pour enrayer le processus. C’est le rôle des antioxydants.
 
Il est donc indispensable de maintenir un équilibre entre les deux.
 
Certains facteurs extérieurs tel que la pollution le tabagisme, l’alcoolisme, l’alimentation, le stress ou l’anxiété peuvent être à l’origine d’une surproduction de radicaux libres appelé stress oxydatif.

Oligoelements & Vitamines

Combattre naturellement les radicaux libres

Selenium

Catalyseur de l’enzyme glutation-peroxysase qui permet de neutraliser les radicaux libres, il est un atout essentiel pour les combattre, mais pour agir, il a besoin de la vitamine E.

Cicatrisant Laboratoires Bioligo

Zinc

C’est également un anti-radicaux libres, car essentiel à la superoxyde dismutase qui protège nos cellules des ions superoxydes. De plus, il joue un rôle essentiel dans le métabolisme hépatique de la vitamine A.

Cuivre Oligothérapie classique Laboratoires Bioligo

Cuivre

Il catalyse de nombreuses enzymes dont la superoxyde-dismutase qui contrôle les superoxydes. Sans ce contrôle, ils peuvent provoquer des lésions tissulaires graves à la base des processus dégénératifs. Il catalyse également la dopamine bêta-hydroxylase qui contrôle le métabolisme de la dopamine dont la déficience est à la base de la maladie de Parkinson.

Vitamine A Laboratoires Bioligo
Vitamine A

Vitamine A

C’est un régulateur de nos gènes et elle est donc indispensable à la croissance et à l’intégrité de nos cellules.

Elle joue un rôle essentiel dans le métabolisme du fer et la bonne santé de notre organisme.

Vitamine E Laboratoires Bioligo
Vitamine E

Vitamine E

Aussi appelée Tocophérol, la vitamine E est un puissant antioxydant. Elle contribue à protéger les membranes cellulaires des radicaux libres et combat l’oxydation du cholestérol qui peut se révéler très dangereux pour le système cardio-vasculaire.

Pour ces maladies qui touchent le système nerveux, il convient également de soutenir le système nerveux avec les oligoéléments appropriés

Manganèse-Cobalt-Lithium-Potassium-Phosphore-Magnésium-Zinc

Voir notre prochain article…